Le pouvoir magique de la réalité

Le pouvoir magique de la réalité

Êtes-vous surpris par les mots “économie domestique” ? Je comprends. En fait, en entendre parler aujourd’hui semble étrange. Mais ce n’est pas incorrect. Kondo est en charge de la réorganisation domestique. Les organisateurs professionnels comme moi s’occupent aussi de ranger (entre autres). La réorganisation fait partie de la gestion de la maison qui est enseignée (ou plutôt enseignée) en économie domestique. En fait, sur Wikipédia, vous pouvez aussi découvrir qu’en Italie, l’économie domestique a été enseignée dans les collèges jusqu’aux années 70, puis dans l’enseignement technique, mais rien de ce qui était alors enseigné n’est resté dans les programmes actuels. Et ici je pourrais ouvrir une longue parenthèse sur combien je pense qu’il serait important d’enseigner encore à l’école certaines notions de gestion et d’organisation de l’espace domestique, du temps et des ressources, mais je réserve ce sujet à un futur article…

Du livre à la télévision (Netflix TV ? Boh)
Après le grand succès de son livre “Le pouvoir magique du rangement” dans le monde entier, Marie Kondo est devenue un personnage très célèbre et sa méthode s’est tellement répandue qu’elle est devenue la protagoniste d’un programme télévisé, diffusé sur Netflix qui est une plateforme de divertissement payante.

Comme je l’ai dit au début, j’ai regardé la série, et comme c’était le cas pour beaucoup de mes collègues qui l’ont commentée avant moi, il y a des choses que j’ai aimées et d’autres que je n’ai pas aimées.

La série, sortie le 1er janvier, se déroule aux États-Unis. Il y a huit épisodes et chacun raconte une situation différente : une veuve vivant seule, un jeune couple attendant l’arrivée de son premier enfant, une famille avec enfants, un couple commençant à vivre ensemble….
Dans chaque épisode, Marie (avec son interprète, puisqu’elle parle principalement japonais) se rend au domicile de ces familles et commence avec elles le processus de réorganisation, en appliquant sa méthode selon ses règles.

La méthode de Marie Kondo est unique et égale pour tous
Pour moi et pour mes collègues, il s’agit d’une différence fondamentale dans l’approche du travail, car pour nous P.O. une grande valeur ajoutée du service que nous offrons est précisément le fait que c’est un parcours personnalisé, conçu et étudié spécifiquement pour chaque client, après avoir recueilli ses demandes et besoins. Même dans une opération de réorganisation, qui peut sembler plus mécanique qu’autre chose, il y a une grande composante personnelle et personnalisable. Surtout dans l’analyse du comportement à changer pour éviter un retour à ce trouble.

Marie Kondo donne les instructions et part
Une fois que les protagonistes ont reçu les indications sur la catégorie d’objets à sélectionner et les instructions correspondantes, ils doivent faire le travail eux-mêmes. Là encore, la différence est claire : un O.P. travaille aux côtés du client et est présent tout au long du processus. Non seulement pour aider sur le plan pratique, mais surtout pour soutenir en cas de difficultés, pour aider à résoudre les problèmes qui peuvent survenir et non pour démotiver. Les protagonistes de la série se sont plus d’une fois sentis dépassés par la confusion générée pour les corriger (le paradoxe de les ranger !) ou ils ont eu du mal à se heurter à certaines de leurs propres résistances ou à celles des autres, et ils ont dû se débrouiller seuls. Probablement que s’ils n’avaient pas eu les caméras à la maison, ils auraient été découragés et auraient abandonné.